Dans le cadre de mes bonnes résolutions de 2018, j'attaque un de mes projets : celui de reprendre cours à pieds. Et ce sera avec Ice !

J'ai déjà un peu travaillé mon p'tit chat. Il est vraiment léger quand il le veut. Un réel plaisir.
Ainsi, au cours de nos séances, nous avons travaillé la flexion latérale d'encolure, le reculer, le mener, l'envoi sur le cercle et un peu les allures à la voix, mais aussi le céder à la pression, le déplacement des hanches et quelques autres petites choses.
Mais j'ai envie de partir sur de bonnes bases, ne pas faire d'erreurs, alors j'ai décidé de reprendre cours... On va travailler sérieusement !

Ma nouvelle prof arrive alors que je termine de faire un Ice tout propre. D'un commun accord, nous décidons que nous reprendrons tout depuis le début...
Ainsi je suis sûre que mes demandes sont bonnes, et puis peut être serais-je passée à côté de quelque chose.

Nous démarrons la marche en main.
J'avais appris qu'il fallait absolument faire bouger les pieds de son cheval avant les nôtres. D'après elle, ce n'est pas obligatoire mais très bien quand même, j'ai tellement travaillé là dessus que je souhaite continuer dans ce sens, éviter de repartir dans mes anciennes habitudes où, au final, je faisais bien plus de marche que mon cheval.
Premièrement, je dois veiller à mon focus. C'est mon gros défaut, j'admire royalement mon cheval au point de ne pas être claire de la direction que je souhaite qu'il prenne.
Deuxième petit souci : Ice se traîne... Il reste toujours derrière moi, la tête pratiquement dans mon dos ou même plus loin derrière. Alors je dois lui demander à toujours garder sa tête à côté de moi et donc à avoir un pas un peu plus actif.

Nous travaillons le reculer par pression avec le licol. Ice et moi avons longuement bossé sur ça, il est super léger. Une phase 1, limite la 2 quand il se traîne un peu. Ma prof est vraiment contente et moi toute fière de lui.

Pour le reculer par pression rythmique, Ice comprend parfaitement ma demande mais recule à peine... Parfois il reporte simplement son poids sur l'arrière. je dois en demander un peu plus. C'est à travailler !
Personnellement, je lève ma main bien trop haut d'après elle. J'ai toujours appris comme ça mais je pourrais très bien la lever un peu, à hauteur de mon épaule et non plus haut que ma tête. Je vais essayer comme ça pour les prochaines fois.

Flexion latérale d'encolure nickel. Là aussi il est vraiment léger. Alors pour rigoler, je montre à ma prof que je complique parfois un peu la tâche en lui demandant une flexion d'encolure de l'autre côté. Ainsi je suis à sa gauche et je demande sa tête à droite.
J'ai bien fait de le lui montrer. Elle m'explique qu'il y a une technique beaucoup plus sécuritaire pour moi en cas de panique (un gros "boum" à côté de nous qui le ferai se sauver). Je dois prendre la longe par au dessus de l'encolure, tout en ne la lâchant pas de l'autre main, faisant ainsi passer la longe par devant lui... Comme ça, s'il panique, il ne me fera pas rencontrer ses fesses en tourant, mais je pourrais résupérer sa tête.

Photo de Maelyn, du forum Equin'Ethique

Au tour de la mobilisation des hanches par pression physique et par pression rythmique. C'est un des derniers exercices que nous avons travaillé. Peut être un peu beaucoup d'ailleurs puisqu'il a tendance à anthiciper. Donc c'est à moi à ne pas penser "hanches" et redécomposer en regardant ailleurs tout en caressant tout son corps. Me diriger vers ses hanches toujours en étant ailleurs et puis seulement penser "hanches".

Nous travaillerons aussi le changement de main en marche en main. Je dois ainsi apprendre à lui demander, tout en marchant tous les deux, à quitter sa place à ma droite pour se mettre à ma gauche.
Ce n'est pas une mince affaire. Je ne connaissais pas trop la marche à suivre et je m'empatouille un peu dans mes mouvements mais Ice est vraiment d'excellente composition aujourd'hui et il cherche la solution.

Pour terminer, nous reprenons la marche en main tout en garder la tête à mon niveau, en veillant également à mon focus et non à "admirer mon cheval".
Le jeu est de varier mon allure dans le pas... Du plus lent au plus rapide... Et également m'arrêter. A l'arrêt, il ne doit pas me dépasser. C'est à moi à me faire la plus grande possible et à marquer mon intention de m'arrêter. Nos débuts sont un peu brouillons et puis il me les fait de mieux en mieux. Lorsqu'il me dépasse, quelques pas en arrière.
Nous resterons sur une bonne réponse. Finir sur une note positive est le plus important dans la tête du cheval mais également de l'équitant.

Cette petite séance nous a fait énormément de bien. Nous avons partagé un superbe moment. A présent, nous allons travailler tout ça en attendant la prochaine séance... Ca va pas plaire à Ice ça