Nous avions été stoppés dans notre élan lorsque nous avions voulu parer les pieds de Mylo. Un violent orage menaçait d'exploser. Le ciel s'assombrissait méchamment... On avait vite tout remballé et "On reprend rendez-vous hein !"

Premier pied, l'antérieur gauche, Mylo est exemplaire.
Je suis toute fière de lui. Il est sage, ne gesticule pas, ne reprend pas son pied. Je peux venir voir le pied de tout près.
La fourchette est nettement plus jolie. Le pied est bien solide. Le maréchal est content.

Deuxième pied, l'antérieur droit... Pas le même discours !
Mylo tente de cabrer, récupère son pied violemment.
J'ai du mal à comprendre là ! L'ostéopathe est passé, il n'y a RIEN ! Il n'y a pas de douleurs, ni de gênes.
Lorsque je prends le pied moi-même, il ne bouge pas. Le maréchal tente même de le parer alors que je maintiens le pied, toujours aucune réaction. Donc pas de douleurs au pied.
Ça a l'air d'être du cinéma... Je ne vois plus que ça. Je fais le test d'un commun accord, parce que j'ai horreur de faire ça, en donnant des bonbons pendant qu'il pare me pied. Aucunes défenses, un ange !
Après avoir paré les deux postérieurs pour lesquels il a été exemplaire, on tente un tests de flexion... Le maréchal maintient le pied pendant une minute trente et puis hop, on envoie au trot directement. Ça a semblé le déranger sur une foulée, peut être deux, mais rien de plus à signaler.
Que faire... ? Peut-être contacter un autre ostéopathe ? Serait-ce cinéma parce qu'il aurait bien comprit qu'il sait le faire et qu'on n'a pas la force pour tenir le pied ?

 

20180529_101641

Quant à l'état général des pieds, il semblerait qu'il y ait une sorte de "lune rouge" sur la sole, juste à la pointe de la fourchette. Le maréchal m'a parlé d'un signe de début de fourbure. C'est à surveiller.
Une des possibilités est la mise à l'herbe trop rapide. C'est la seule chose que je vois.
Il était prévu qu'il y ait une période d'adaptation, comme les autres années. Ce ne fut pas le cas malheureusement.

Quel stress !