Après un mois bien rock'n'roll où j'ai fini par totalement exploser, je pense que j'avais bien besoin d'une petite séance de remise en selle...

Pour commencer, petite séance par Steph' où ils travailleront les allures mais aussi l'arrêt/trot - trot/arrêt et quelques pas de reculés.

20180629_184150Arrêt puis demande de reculer

20180629_184336

Puis ce fut à mon tour de me mettre en selle.
Cette fois, aucune hésitation. J'étais même plutôt contente, j'avais hâte.
Pourtant les chevaux étaient nerveux. Ice et les autres galopaient dans tous les sens, hennissaient et repartaient de plus belles. Pas vraiment de quoi rassurer une cavalière en trauma'. Mais j'étais étrangement excitée à l'idée de monter. Deux ans que ça ne m'était plus arrivé !

Nous faisons quelques tours au pas où je suis directement à l'aise, on papote, on rigole. Je suis rênes longues, je les tiens à peine. Ça me fait réellement du bien d'être en selle.
Je me coupe un peu sur l'encolure de Mylo, m'étalle aussi sur ses fesses pour tuer les taons qui l'ennuient. Je me sens bien.

Et puis, Ice et ses copains de prairie explosent dans la prairie au fond de la piste, ils galopent dans tous les sens... Tout se passe très vite !! Mylo prend peur, me fait un énorme écart, je perds l'équilibre et éclate le haut de ma fesse en plein dans le dossier de la selle. Et contrairement ce qu'on pourrait penser dans un cas comme celui-là, je ne me vautre pas !! Je me redresse d'un coup et rattrape la rêne que j'avais lâchée et me voilà à demander une rêne d'arrêt d'urgence.

Steph' me demande directement comment je me sens et... Voilà que j'explose de rire !
Je tremble un peu, encore sous adrénaline mais je ne suis pas stressée, pas paniquée. Je n'ai pas envie de descendre et partir en courant, je rigole !
Pour la petite histoire, en discutant plus tard avec Steph', je me suis souvenue que, suite à mon explosion il y a peu, je suis sous médication légère. Je prends un calmant ainsi qu'un somnifère. Rien de bien violent mais ça m'aide simplement à gérer la tension pour le moment.
De plus, avant de me mettre en selle, j'avais pris des gouttes de Fleurs de Bach - Rock Rose (Hélianthème). Ces gouttes permettent de mieux se maîtriser dans toute situation de crise, de rester maître de ses nerfs pour affronter plus sereinement la situation. Je pense que c'est ce qui a du m'aider lors de cette situation... Et j'ai envie de dire "Tant mieux !!". Grâce à ça, j'ai pu me remémorer mon accident d'il y a deux ans, juste le début de l'enfer, lorsque j'étais encore en selle.
Quoi qu'il en soit, j'ai rit ! Ça m'a fait du bien.

Fantôme de fond de piste

Nous partons au trot. D'abord Steph' à côté de moi puis elle se place au milieu de la piste et "nous longe". Et là je repense à ce que j'ai vu tout à l'heure : Mylo qui tourne en bateau... Ce n'est pas normal, il connait très bien l'incurvation d'encolure et il n'y a aucun blocage, paroles de l'ostéopathe.
D'un coup, me voilà à travailler cette fameuse incurvation dans le cercle. Il fait d'abord semblant de ne pas comprendre, tente de se dérober. Je ris. Réellement, je ris. Je lui dis qu'il fait le con mais que ça marchera pas. Et me voilà à le remettre sur le cercle tout en continuant ma demande. Il cède doucement. Je relâche. Je redemande, il cède... Nous continuons ainsi et d'un coup, il a le déclic, il ne tourne plus en bateau.

Retour au pas, nous papotons Steph' et moi, comme toujours, et puis je me surprends à retirer un pied de l'étrier et le passer au dessus du taquet, sur l'épaule de Mylo. Je rigole en expliquant qu'en balade, quand je suis HS, je pose mes jambes comme ça, que Mylo a l'habitude de mes bêtises.
Ca fait du bien, j'ai l'impression que je suis de nouveau cavalière et non plus la piétonne totalement couillonne.
Je sais que la médication y est pour quelque chose mais ça m'aide réellement à me retrouver.

Et puis, j'explique mon petit défi : j'ai envie de faire un tour au pas sans être tenue en longe.
Steph' me demande "Je vous accompagne ou je me mets au milieu de la piste ?". Bonne question ! Je n'avais pas vraiment pensé à ça !
Je lui réponds qu'on verra sur le coup...
Et j'ai bien fait ! D'un coup, petit moment de panique qui grandit : Je ne vois plus ce lien, plus cette sécurité. Je me raidis à en avoir mal aux cuisses, ma respiration se fait rapide, mon sourire se crispe. Directement, je le dis à Steph'. C'est notre contrat depuis le début : lui signaler quand je monte en pression, quand ça touche le six sur une échelle de un à dix du stress, et là je monte d'ailleurs au six bien rouge, limite sept. Elle reprend Mylo à la longe le temps que je décante un peu puis d'un commun accord elle le détache à nouveau mais le tient un moment avec sa main et petit à petit, la retire, et donc la longe aussi. Intérieurement, les premières secondes, je me visualise la longe. Ça me fait du bien. Puis, comme nous continuons de discuter, j'oublie ce lien qui nous tenait. Je suis là, sur le dos de Mylo, à côté de Steph'. Quelle belle victoire !
Ça me fait tout drôle !
Je tente de m'éloigner un peu d'elle, tout va bien. C'est agréable, je suis presque en autonomie.

Nous terminerons sur cette superbe note positive !

Je suis vraiment heureuse d'avoir rencontré Steph'. Je sais que je me répète mais elle est géniale ! Elle comprend ce que je vis et a su trouver quoi faire pour me remettre en selle. Puis, pour la première fois depuis deux ans, je suis fière de moi. Bon, j'étais aidée de mes médicaments (naturels, je précise, rien de chimique et assommant) mais je ne suis pas partie en courant à l'écart de Mylo.
Ça me motive à nouveau pour me remettre en selle sur Ice et vaincre son fameux saut de cabri. Peut être que, grâce à ma médication, si j'arrive à en rire et le relancer aussitôt, il se calmera avec ça... A voir... Mais je suis bien plus sereine et optimiste.



Petite danse dans l'auto sur le chemin du retour... Je vous en fais profiter

Years & Years - Take Shelter