Ce mois-ci, c'est un sujet qui me tient particulièrement à coeur puisque je suis en plein dedans...


 

La Cavalcade des blogs a été lancée par Gaëlle du site « cheval-facile » en 2013. Chaque mois, les blogueurs équestres traitent d’un nouveau thème choisi par l’un d’entre eux. Pour ce mois d'avril, C'est Déborah du blog Philosophie Cavalière qui lance la Cavalcade et nous propose de parler de nos petites victoires afin de complèter un objectif plus grand...

cavalcade


 
Cela fait déjà deux ans que tout a basculé dans ma vie, une vilaine chute à la toute fin d'un rallye, notre dernier. Un "cowboy du dimanche" qui nous a foncé dedans alors que je passais ma jambe pour descendre de Mylo. Mon cheval n'a vraiment pas apprécié et est parti au triple galop.

img_2427

Morphine, bassin déplacé, troubles de l'équilibre, difficultés d'élocution... Je ne récupérerai pas la totalité. C'est vous dire l'impact, le choc, ce jour là !

Mais ce n'est pas tout... Énormes trous de mémoire. Le flou total.
Pour commencer, j'ai mis six mois à essayer de récupérer toutes les pièces du puzzle et à composer celui-ci. Ce ne fut pas simple mais au fur et à mesure d'en parler, mon cerveau a libéré certaines informations, et puis les témoins ont commencé à parler. Il me manque encore quelques pièce à mon puzzle.

En même temps, je recommence à monter Mylo, mais très vite, je réalise qu'il y a un problème : Outre mon souci d'équilibre qui me fait comprendre que je ne monterai plus jamais à cru, je réalise qu'intérieurement, c'est la panique. C'est simple, je suis complètement tétanisée ! Rien que le fait de préparer Mylo me stresse déjà. Monter sur son dos n'est plus aussi agréable et puis mon cheval n'a plus que deux allures, le galop étant totalement l'enfer pour moi. Malgré ça, le trot ne me va plus du tout non plus, j'ai l'impression qu'il va m'embarquer.
Plus rien ne va !

Au fil du temps, je ne monte tout simplement plus. Je privilégie le travail à pieds ainsi que les moments câlins et pansages.
Ice arrive dans ma vie et pareil, je n'arrive pas à monter. Enfin si, je le fais le jour de la visite d'achat mais là encore, il n'y aura que deux allures. Plus tard, je prendrai une leçon avec lui à son ancienne écurie et la monitrice nous fera galoper. Je me souviendrai à quel point c'était agréable... Je me dis alors qu'Ice pourrait être ce cheval qui me remettra en selle.

Ice arrive dans mon écurie et... Je me trouve très vite des excuses pour ne pas le monter. A vrai dire, j'aimerais mettre les bases au sol avant de grimper sur son dos. C'est tout à mon honneur, je le sais.
Plus tard, soit un an et demi après mon accident, je me décide enfin à le remonter.

Alors que le début de la séance était bien partie, Ice m'a clairement montré son caractère... Je le connaissais déjà puisque son éleveuse m'en avait parlé et qu'il m'en faisait parfois profiter lors du travail au sol... Mais là, il fait fort ! Voilà qu'il me lance de superbes sauts de cabri. Ce n'est pas fort impressionnant vu de l'extérieur mais, croyez-moi, ça l'est vraiment lorsqu'on est en haut !

DB23E25B-DB97-4A00-801F-CC674A90DD02
Pour tout vous dire, ce fut la goutte d'eau de trop, celle qui fait déborder le vase. Je ne m'en sors plus, je n'y arrive plus.
De plus en plus, je songe à tout arrêter. Je me dis que l'équitation n'est plus pour moi, que je n'y arriverai plus jamais.
J'en parle avec Chéri et avec une amie, j'ai l'impression que plus rien n'est possible. Je suis sincèrement désespérée.
C'est une passion depuis toute petite, j'ai toujours aimé monter à cheval, j'ai toujours rêvé d'avoir mon propre cheval. Et à présent que j'ai tout, plus rien ne va et je songe à tout stopper.

Et puis, une rencontre...
Alors que je cherchais une demi-pension pour Mylo afin qu'il puisse continuer d'évoluer et se changer les idées, je rencontre quelqu'un avec qui le courant passe tout de suite. Nous voilà à passer des heures entières à discuter.
Au fil du temps, nous nous lions d'amitié mais aussi, je me sens assez en confiance que pour accepter sa proposition : tout reprendre depuis le début avec Mylo.

Nos premiers moments en selle se feront tenus à la longe. Le but étant de retrouver ces sensations de cavalière enfouies en moi. A la fin de la troisième séance, nous marchons en quasi autonomie, Steph' n'est pas loin mais nous ne sommes plus tenus en longe. Durant cette dernière séance, je trotterai même en cercle afin de rectifier un petit souci de non-compréhension de Mylo vis à vis de l'incurvation dans la direction. Il avait tendance à "tourner en bateau" avec Steph'.
Je ne pensais plus vraiment le dire à nouveau un jour mais j'ai hâte de remonter en selle !

Prochainement, je participerai également à une séance d'EMDR (l'acronyme de Eye Movement Desensitization and Reprocessing (désensibilisation et reprogrammation par des mouvements oculaires)) afin de tenter de m'aider à repartir de l'avant suite à cette chute qui a provoqué en moi ce cauchemar depuis deux ans.

Le combat vers cette guérison n'est pas encore gagné mais petit à petit, pas à pas, nous nous en rapprochons.
J'espère un jour pouvoir vous annoncer que tout ça est derrière moi, que je repars en balade en selle, que je goûte à nouveau aux galops, que je prépare une vadrouille à la mer et j'en passe. En attendant, je rêve, ça ne fait pas de mal. Mais j'avance aussi !