Ça tombait vraiment bien... Début du mois, nous avons déménagé sur un coup de tête, en totale improvisation. Une occasion se présentait à moi, je l'ai saisie... On verra où ça nous mènera !

 


 

La Cavalcade des blogs a été lancée par Gaëlle du site « cheval-facile » en 2013. Chaque mois, les blogueurs équestres traitent d’un nouveau thème choisi par l’un d’entre eux. La dernière Cavalcade avait été lancée par Débo Evanell du blog Philosophie Cavalière en nous faisant parler de nos petites victoires. Puis celle-ci avait été mise en stand-by pour le mois d'août et malheureusement oubliée en septembre et octobre... Pour ce mois de Novembre, Camille du blog Pony Driver remet le couvert pour mon plus grand plaisir avec un thème pour lequel je suis en plein dedans : L'écurie de nos rêves.

cavalcade



Je vais vous parler là d'une écurie un peu du style "Le monde des Bisounours" mais après tout, c'est de rêve dont on parle, non ?
Par quoi commencer... J'ai tellement de choses à dire !

En fait, j'aimerais qu'il n'y ait pas de boxes déjà. Que des prairies et des paddocks d'hiver, avec des abris mais surtout des endroits où les pieds des chevaux peuvent être au sec. D'ailleurs, en parlant de sol, j'en aimerais de différentes textures : des cailloux, du sable, même du béton. De quoi leur permettre d'user et endurcir leurs pieds nus. Dans les Paddock Paradise, j'ai vu pas mal de chouettes choses comme les "aires de roulades", les abreuvoirs automatiques, les zones grattoirs sécurisés (important pour la dermite de Mylo, s'il s'y met, il peut très vite se blesser).

Il y aurait une belle aire de pansage sur du béton et nous pourrions brosser notre cheval au sec, à l'abri de la pluie, donc avec un toit.
Sincèrement, pour l'avoir essayé dans plusieurs endroits, j'ai vraiment bien compris que c'était important pour moi. J'ai horreur de courir entre les gouttes de pluie, quand ce n'est pas la grosse drache. Avec un temps normal, je n'ai pas envie de monter mais je pense principalement au fait de devoir faire un soin, que ce soit un bobo ou la visite du maréchal, du dentiste ou pour une séance de shiatsu. Rien de plus agaçant que de finir trempés et d'ailleurs on a souvent envie d'annuler la visite du praticien.

Je rêve d'une vaste sellerie. Je pourrais y mettre toutes mes affaires. Ce serait un lieu propre et rangé. Je ne suis pas une énorme maniaque mais j'aime quand c'est propre, c'est agréable, même pour le moral... Et surtout j'aime avoir de la place !
Ho, et pas de voleurs non plus, ni d'emprunteurs à long terme ou qui rendent le matériel dans un état déplorable.
J'ai eu droit à tout je pense : Du matériel remis à sa place mais cassé ou plié à l'objet qui a "déménagé" tout seul d'endroit, en passant par celui qui ne reviendra jamais et même celui a sauté dans une autre armoire, sûrement parce qu'il s'y sentait plus à l'aise... On a même tailladé à coups de cutter mes bottes en caoutchouc. Alors un peu de respect, ça fait du bien.

Nous ne serions pas beaucoup de monde, peut être trois ou quatre propriétaires. Tous seraient agréables à vivre et auraient la même optique de vie de l'écurie... Il y régnerait une chouette ambiance. En été, nous prendrions un verre ou un repas tous ensemble. Pourquoi pas ? C'est mon écurie de rêve après tout...
En fait, je n'aime pas les grosses infrastructures. J'aurais envie de dire qu'il y a toujours un vilain petit canard, une vilaine tache, pour qu'il y ait une mauvaise ambiance au point que les autres n'aient même plus envie de venir, mais dans ma dernière écurie, j'ai justement connu ça... Et nous n'étions pas nombreuses.
Dans les grosses écuries, il faut aussi toujours "prendre rendez-vous" pour pouvoir utiliser la piste, le rond de longe ou autre. C'est agaçant mais plus encore lorsqu'on a pas toute la journée devant soi et qu'on doit faire des soins quotidiens à notre cheval.
C'est aussi pour ça que j'aime les petites écuries.

Au niveau des propriétaires, le top du top serait qu'ils aient tous le même objectif de bien être du cheval. Donc accueillir des stages d'équitation éthologique, de clicker training, de shiatsu, de plein d'autres choses, je ne dirais pas non. Ca me permettrait égoïstement de ne pas toujours râler de ne pas avoir de van à disposition, et encore moins les finances qui ne suivent pas...

Les responsables des infrastructures veilleraient sur chaque cheval comme si c'était le leur. Ils regarderaient quotidiennement que personne n'ait de bobo. J'en ai malheureusement fait l'amère expérience lorsque j'ai retrouvé Yupioca, ma jument, blessée et sans soins après une semaine sans être venue à cause d'une grosse grippe qui m'avait clouée au lit et le passage de mon permis de conduire. Elle était blessée depuis trois jours et le propriétaire de l'écurie n'avait pas jugé utile de me prévenir, il avait à peine appelé son vétérinaire quelques jours plus tard, un gars en qui je n'avais pas confiance de base... Il aura terminé par l'achever en coupant l'eau la nuit en plein hiver. La clinique vétérinaire ne pouvait plus rien pour elle. Donc vous comprenez l'importance que j'ai sur le regard du propriétaire des lieux.

Un tour des prairies, principalement au niveau des fils électriques mais aussi au niveau des plantes qui y poussent, est important. Surtout depuis le stage que j'ai fait récemment sur les plantes toxiques, je ne réalisais pas à quel point c'était aussi important. Le foin aussi a son importance il en faut d'excellente qualité et en distribution libre.

Au niveau des installations, je ne suis pas difficile en soi : une piste extérieure, une piste couverte, un rond de longe et je suis heureuse... Si en plus il y a de quoi jouer à faire un petit PTV de TREC, je suis preneuse, j'aime bien travailler ça. On peut travailler la confiance à pieds et en selle mais c'est aussi très utile pour le travail en extérieur ensuite.

En parlant de l'extérieur, j'aimerais ne pas être trop loin des bois. C'est toujours agréable d'aller promener en forêt.
J'aimerais aussi que la route soit calme, pas de "pilotes de ligne droite", pas d'irrespect comme nous frôler exprès pour affoler notre cheval.
C'est bête mais j'aime bien pouvoir dire bonjour à un passant que je croise, parfois même un peu papoter avec. J'aime quand l'ambiance est agréable.
J'ai vécu à Bruxelles, je pense qu'il est inutile de vous en dire d'avantage sur l'ambiance qui règne sur les routes, toujours aller plus vite, toujours se penser véhicule prioritaire, jamais de courtoisie au volant. Déjà rien qu'en étant piéton c'est dangereux, alors imaginez à cheval.
Les petits villages du coin ne sont pas comme Bruxelles évidemment mais parfois certains fous de vitesse oublient la réglementation en agglomération ou vis à vis des chevaux...

Et c'est là que je vous dis que ça ne reste que du rêve, parce que tout ça en soi, ça peut être possible dans une écurie... Mais je n'en connais pas, ou du moins pas tout près de chez moi et encore moins dans des prix que je pourrais mettre tout en ayant un cheval dermiteux sévère qui me coûte relativement cher... Puis j'aime les gâter, mes chevaux.

 

Et vous, quelle est l'écurie de vos rêves ??